52 - VÉHICULES HIPPOMOBILES





Depuis l’invention de la roue par les chinois, il y a des milliers d’années, chacun a découvert les courses de chars romains et l’évolution, à travers les siècles.

Se présente, devant vous, une gamme de véhicules hippomobiles de la fin du 19ème et début du 20ème.

Le moyen de traction est le cheval majoritairement (parfois les bœufs, les ânes, les chiens).

Deux grandes séries :
• les voitures hippomobiles qui transportaient les personnes : calèche, carrosse, diligence, omnibus, cabriolet, fiacre, berline, petit duc, tabatière, etc.
• les véhicules d’usage très variés pour le transport de marchandises diverses ou spécialisées : maraîchère, pompe à incendie, chariot, gerbière, charrette, tonne à eau, jardinière, tombereau, traîneau, etc.

A chaque usage un véhicule différent : fonctionnel et plus ou moins confortable, agencé selon le fabricant ou le client.

Une grande variété à découvrir, où l’imagination de chacun sera laissée en grande liberté d’évasion distractive.

Une particularité peu connue : en 1869, un allemand, découvrant les premiers modèles de moteurs à essence, va persévérer pour améliorer ce système et s'associer à Monsieur Médac, afin de mettre au point un moteur beaucoup plus fiable avec de multiples avantages techniques : il équipe une calèche d'un moteur, qui sera le premier véhicule motorisé à 4 roues. Nous sommes en 1885.

Evoluant sur le plan de la technique, il présente le premier véhicule avec un moteur à explosion, version moderne pour l'époque, à l'Exposition Universelle de 1889 à Paris.

Pour la petite histoire, un Monsieur Armand Peugeot présentait, de son côté, également un modèle fonctionnant à partir d'une chaudière à vapeur.

Il rejoint très rapidement la technicité du moteur à explosion. Ces moteurs se sont vite généralisés, notamment à partir d'une course, qui avait lieu sur la Côté d'Azur, en 1899, avec une voiture fabriquée par Daimler et baptisée Mercédès, du prénom de sa fille. A ce Monsieur Daimler, succéda son fils, qui recruta un certain Ferdinand Porsche, à qui nous devons la célèbre marque Porsche encore aujourd'hui.

En synthèse surprenante, il apparaît donc qu'un moteur, destiné au développement industriel, fut installé sur une calèche, créant ainsi le premier véhicule motorisé.

Voici, en résumé, l'origine de la voiture d'aujourd'hui.


52 - HORSE-DRAWN VEHICLES





Since the Chinese invented the wheel thousands of years ago, horse-drawn vehicles have evolved through the centuries, from Roman chariot-racing to the present day.

Here you will find a range of horse-drawn carriages from the period at the end of the 19th century and the early 20th century. Most were drawn by horses but carts could be pulled by oxen, donkeys or even dogs.

There were two main types of vehicle:
• Those which carried people: a barouche, a carriage, a coach, an omnibus, a cabriolet, a fiacre, a Berlin carriage, a “petit duc” open carriage, a buggy type with jump seat, etc.
• Vehicles used for professions or trades:, a fire brigade pump-cart, farm carts, water carts, market gardeners’ traps, carts which tipped, cats used by nuns, doctors and others.

Each had its own purpose: some functional and less comfortable, manufacturing according to the client’s needs.

There is a wide variety of vehicles to be discovered here.

This is a detail few people know: in 1869 a German, who had discovered the first examples of petrol-driven motors, started improving on the system and teamed up with a Mr Médac to produce a much more reliable motor with many technical advantages. He fitted a motor to a caleche and this became the first motor-driven 4-wheeled vehicle in 1885. Making constant technical improvements, he showed the first vehicle with a piston-driven motor, an idea which was very new at the time, in the Paris Universal Exhibition in 1889.

Exhibiting alongside him was a M. Armand Peugeot, who was showing a vehicle propelled by a steam engine.

Impressed by his neighbour, Peugeot rapidly adopted the piston petrol engine. This type of motor became popular, particularly after a race which took place on the Côte d’Azur in 1899, with a car manufactured by Daimler and baptised Mercedes, named after his daughter. Mr Daimler’s son took over the business and he recruited a certain Ferdinand Porsche, to whom we owe the celebrated Porsche range of sports cars.

It is strange to think that the installation of a petrol engine in a caleche created the first motorised vehicle and led to a great industry.