29 - IMPRIMEUR





Cet atelier de composition préparait les textes en plomb destinés aux machines d’impression. De nombreux tiroirs de lettres en plomb, appelées casses, contenaient les différents caractères d’écritures et de tailles très variées.

Des "planches" ou pages étaient composées avec des techniques de montages très spécifiques peu connues du grand public, par exemple toutes les lettres ainsi que la création des textes étaient composées à l’envers.

Chaque lettre était positionnée sur une règle en creux (le composteur). Il était impératif de savoir lire le texte à l’envers. La bonne maîtrise de composition en imprimeur nécessitait 3 à 4 années d’apprentissage.

Il était courant, depuis la fin du 19ème siècle, d'utiliser une linotype : cette machine permettait de fabriquer les lettres en plomb et de constituer un mot complet. Une réserve de plomb fondu alimentait les moules de lettres commandé par clavier, qui ressemblait à celui d’une machine à écrire.

Une machine de ce type fonctionne toujours à Vervins, dans l’Aisne, pour le journal "Le Démocrate" dont le tirage est encore effectué "à l’ancienne".


29 - TYPESETTER





This compositor’s workshop prepared texts in metal typefaces to be used on printing machines. Different fonts in various sizes were kept in drawers filled with metallic letters, called “type cases”.

“Formes” or pages were composed using techniques which included making up lines of text backwards.

Each letter was placed along a hollow ruler (called a composing stick). To do this the typesetter had to be able to read words backwards. It took 3 to 4 years to master the art of typesetting.

From the end of the 19th century linotype machines were used which could make up an entire word in metal letters. Melted type alloy kept in a reservoir fed through into moulds which were activated by keys on the machine, working rather like a typewriter. Once used, the type could be melted and re-used.

A linotype machine is still in use at Vervins, in the Aisne department, where the “Le Democrat” newspaper is still printed using this old printing technique.