19 - FUMISTE





Le chauffagiste, en appellation actuelle, était dénommé le fumiste jusqu’aux années 1960. Il vendait, installait et réparait tous les moyens de chauffe pour cuisson, eau chaude et chauffage.

Les énergies étaient variées : l’essence, le pétrole, le bois, le gaz, le charbon, la tourbe et l’électricité pour les premières plaques électriques de cuisson avant 1940.

A remarquer un « feu à bois » sur roulettes : c’était un chauffage d’appoint installé dans la pièce où l’on prenait son bain, car toutes les pièces n’étaient pas chauffées.

Une baignoire en zinc, avec deux poignées, était installée, remplie d’eau chaude. Il était prudent de ne pas s’attarder 1 heure dans le bain avec le feu à bois qui n’était pas raccordé à une cheminée !

Certains appareils de chauffe intégraient dans leur conception une réelle fonction décorative.

Bien évidemment, les feux de la marque GODIN sont très présents parmi d'autres : l’usine GODIN à Guise, dans l'Aisne, possède un magnifique musée.


19 - STOVE SHOP





Today we speak of heating mechanics or technicians, in the past they were known as stove merchants or technicians and they sold, installed and repaired all the different forms of heating for cooking, hot water or household heating.

Heat was produced by burning paraffin, petrol, wood, gas, coal, peat, the first electric cooking rings were in use before 1940.

You can see a mobile wood stove, which was used as additional heating in the room where one took one's bath, because not all the rooms were heated.

A zinc bathtub with 2 handles was installed, then filled with hot water. It was not wise to stay too long in the bath because the wood fire had no chimney.

Some stoves were decorative as well as useful.

Of course there are some Godin stoves amongst those shown here. There is a magnificent collection at the Godin factory in Guise, not far from Saint Quentin.